Avoir du style

Pour moi, le style c’est le vibe que tu projettes. La façon que tu te comportes. L’énergie que tu diffuse aux autres. C’est la façon de marcher, de parler et d’agir. Quand tu as du style, tu es fluide. La fluidité est importante. Ëtre wavyyy. Et à la base avoir du style c’est être soi-même. Chacun a son style. Les vêtements c’est que la cerise sur le sundae… Je pense que je commence à avoir faim!

Mes influences viennent de partout. Des artistes Hip Hop américains comme de l’homme d’affaire de Montréal qui entre dans sa Lamborghini en vestons cravates, comme du hood swagger man de mon coin qui frappe sa paire de Converse ou Timberland de manière authentique.

Je reste à l’affût de ce qui se passe avec la mode avec les réseaux sociaux aussi. Étant jeune mes influences allaient beaucoup avec qu’est-ce qui se passait dans les vidéos. Je me souviens dans les débuts des années 2000, quand le groupe new yorkais Diplomats est arrivé avec des chandails 5XL et des jerseys de basketball 5XL. Tout le monde de Montréal s’habillait comme ça, incluant moi. Maintenant j’essaye de partir des nouvelles modes moi-même et être celui que les gens suivent au lieu d’être celui qui suit.

Les Timbos jaunes [Timberlands], ça pour moi c’est for life. Et pour moi tu peux les frapper en été comme en hiver. Ma blonde n’est pas d’accord, mais c’est correct. C’est intemporel. La coupe de cheveux « fade », c’est là depuis longtemps et ça n’a jamais péri. Même maintenant en 2017 on voit ça partout. Toutes les nationalités. Intemporel.
Le style « geek » est nice aussi, mais avec des jeans pas trop serrés.. Il faut laisser de l’espace entre ta peau et le pantalon quand même. C’est revenu à la mode et je pense fortement que dans 20 ans ça va revenir encore. Les lunettes Ray-Ban, classique aussi.

Pour les styles insupportable, j’aime pas voir les pantalons des gars descendre jusqu’à leur chevilles avec tout leur sous vêtement à l’air. Ça j’pas capable. Faut se tenir avec prestance quand même.

Mon style actuel change à chaque jours. Comme aujourd’hui au photoshoot je suis en ensemble joggings sport parce que c’est comme ça que je me sens. J’aime être confortable, c’est très important pour moi. Je pourrais faire une semaine complète en vêtements sport et passer la semaine d’après en veston cravate custom fit. Questions couleurs, il y en n’a pas une que je préfère sur une autre, pour moi le mélange des couleurs et le contraste des couleurs font le résultat. J’exprime ma liberté en mettant ce que je veux, quand je veux.

Selon toi, quelle première impression laisse tu au gens qui te croisent dans la rue?

« Wow, ce gars là fait ce qu’il veut. He looks good. C’est quoi son nom ? Je veux en savoir plus. Qu’est-ce qu’il fait dans la vie ? » Les gens se posent toutes ces questions. Les femmes se demandent « Est-ce qu’il a une blonde ? ».

$ $ $

Pour vrai, c’est fou à dire mais j’aime pas trop magasiner. C’est long, c’est plate. J’aime que ça se fasse vite. J’aime aller dans un magasin qui a déjà tout ce que j’ai besoin. Shoes, pants, t-shirts, hoodies, casquettes, etc. J’aime pas aller de magasin en magasin pour chercher. Je magasine un peu partout. Boutiques Hip Hop montréalaises, grandes chaînes, dans le street, ou ma marque, 3D, que je choisis les couleurs et les modèles moi-même. J‘aime essayer pour voir comment ça fit sur moi. Avec un budget illimité, je mettrais juste du 3D. Vêtements sport 3D, shoes 3D, veston cravates 3D.

St-Léonard

J’ai choisi St-Leonard car c’est là que j’ai commencé à rapper officiellement. Devant un des blocks avec mon ami Zo. On freestylait. J’avais jamais enregistré encore. C’est là aussi où j’ai le plus d’influence. J’ai grandi avec les gens ici. J’ai vu grandir les plus jeunes. La raison première c’est que je voulais motiver mon quartier en faisant HHQC venir me voir ici. Si ça c’est possible, tout est possible. HHQC.COM est bienvenue en tout temps ici, accompagné de Alex bien sûr.